Projet Photo 2018 #S24-Potager à #S50-Escalier – Marches

Mais oui, mais oui, je suis de retour !!! Partie chercher des allumettes, je rentre à peine, mais j’ai tout ce qu’il faut pour un rattrapage en règle.
Avec seulement 27 semaines de retard, le visionnage risque d’être un peu long. Alors prenez votre temps et installez-vous bien confortablement, voilà c’est parti !!!

Voilà qui  fait rêver quand on a pas de jardin !

Framboises – Litchis, c’est trop bon !

Avec une p’tite dédicace spéciale pour Carole. A l’origine de cette photo, ce qui a attiré mon regard, ce n’est pas la mécanique, mais la pédale en plastique jaune. So chic pour une Harley Davidson !

A toute vapeur ! L’incontournable cocotte minute.

Fournie avec la boite d’œufs – Juste parfait pour le thème.

Vision minimaliste pleine de promesse de voyage !

Chapeau l’artiste !

Vive la mariée !! Comme un samedi à Turin, Piazza San Carlo,  jour de mariage.

No comment !

En attendant le départ !

Moi je t’offrirai des perles de pluie…..

Forcément, il va moins bien rouler, maintenant !

Tout petit, rikiki, mais bien présent !

The house of the sailor man ? – Une drôle de maison croisée en Irlande.

Dans le port de Douarnenez, le Valeureux, abandonné des hommes, n’est plus que l’ombre de lui même.

« La vie n’est rien d’autre que ce filament illusoire qui nous relie aux autres et nous donne à croire que le temps d’une existence que nous pensons essentielle, nous sommes simplement quelque chose plutôt que rien. » – Une vie française – Jean Paul Dubois

Tapis de feuilles flottées – Poésie des couleurs de l’automne.

« Je suis amoureux, d’une cigarette. Toute la journée, elle me colle au bec « …. J. Higelin

« Le reflet de ce qui est visible, n’est que le reflet de ce qui est invisible » – Rabbi Abba ou Rav

Fin de journée à la plage Duguesclin – Savourer la douceur du moment.

L’envoûtante Old Library de Trinity collège – Dublin

Gravity Gates 2017 – Briançon

Au banc public, j’ai préféré ces petites chaises rouges. Je les trouve très romantiques, mais je reconnais que, pour les amoureux, il est plus difficile de s’y bécoter.

Un proverbe dit « Le champs du paresseux est plein de mauvaises herbes » mais avec des petites fleurs, c’est tellement joli !

« Toute la journée au téléphone ou à taper à la machine, Les yeux rivés sur sa kelton, Joséphine attend qu’ça se termine » Danser le Jerk – T Hazard

« Se mentir à soi-même est parfois l’irremplaçable passerelle pour enjamber les malheurs. » Amin Maalouf

Une main courante qui ondule comme les vagues, des éclats de peinture qui se prennent pour les nuages, le bleu du ciel qui se confond avec celui de la mer. Bienvenue dans les escaliers du phare de la Pointe Saint Mathieu.

Vous êtes toujours là ?? Bravooo et merciiii !! Rassurez-vous si d’aventure, il me prenait l’envie d’aller chercher des cigarettes d’ici la fin de l’année, j’ai anticipé sur les prochains posts !

En attendant filez vite chez Les Bottes Rouges, il y a encore beaucoup d’escaliers à visiter et de marches à monter ou à descendre.

A bientôt

 

Projet Photo 2018#12-Gourmandise #13-Trésor #14-Heurtoir

Ce n’est pourtant pas les soldes… mais voilà 3 articles pour le prix d’un !!

Gourmandise, j’avais pensé qu’avec une semaine de retard, il aurait été rigolo de vous présenter ma gourmandise. Tout s’y prêtait : 1er Avril, W.E de Pâques. Bref ! Débordée et surtout pas organisée, avec 2 semaines de retard, c’est certain que l’effet est raté, mais ça reste gourmand !!

Au passage j’en profite pour vous dire, que ni je dessine des tags sur les murs, ni je travaille le chocolat ☹ Je ne sais faire que des photos 😊

Pour saliver davantage, un p’tit clic sur Les Bottes Rouges.

Petits trésors inestimables, les enfants valent bien plus que toutes les richesses du monde. Ils sont nos espoirs et notre avenir, à nous de leur montrer le bon chemin et de faire en sorte de leur offrir un monde le meilleur possible.

Pour vous enrichir des autres participations, encore un p’tit clic sur Les Bottes Rouges

L’été dernier, au Pays Basque, j’ai croisé ce heurtoir en forme de main et j’ai aimé les détails. Je me souviens d’avoir été étonnée d’en voir des similaires à presque toutes les portes de ce petit hameau. En faisant des recherches, j’ai pu lire qu’au XIX° siècle, on trouvait beaucoup de heurtoirs en forme de mains de femmes. C’était, parait-il, un motif fréquent dans le sud, notamment en Espagne dont la symbolique serait la suprématie.

Et pour voir les autres propositions, il ne vous reste qu’à aller toquer à la porte Des Bottes Rouges.

Une bonne fin de dimanche à vous et une belle semaine 🎏🎏🎏