Projet Photo 2017#21-Oeil-Regard

Comme un p’tit air de déjà vu :
Elle derrière son objectif : « T’as d’beaux yeux tu sais ? »
Lui à cet instant, occupé à boire sous le le robinet qui goutte, relève la tête et, sous son regard implorant, semble lui répondre : « Alors caresse-moi ! »

Et si pour le plaisir des yeux, vous souhaitez croiser d’autres regards, je vous invite à faire un petit tour chez Les Bottes Rouges, car je présent que la mosaïque de la semaine, une fois encore, ne manquera pas de charme.

Merci d’avance pour vos visites et commentaires toujours agréables à lire. Je vous souhaite une belle et bonne semaine 🎏🎏🎏

 

 

Projet Photo 2017#18-Gouttes

Cette semaine, le plus dur n’aura pas été de passer entre le gouttes, mais d’en trouver !!! Comme  chez vous, certainement, le mauvais temps a sévi et à défaut de gouttes, nous avons dû nous contenter de flocons 😦  Voyez plutôt !

Evidemment, ce n’était pas très cool pour le thème de la semaine. Aussi, système D obligeant, je me suis donc improvisée une séance gouttes dans ma cuisine 😎 Bien que ce fut moins poétique que d’aller les chercher dans la nature, j’ai trouvé l’exercice plutôt ludique !

Et comme nous sommes au mois de mai et qu’un vieil adage dit « En mai fais ce qu’il te plait ! », je ne résiste pas au plaisir de vous en resservir une petite goutte, promis c’est la dernière 🙂

Maintenant, si vous préférez rester au chaud, plutôt que de venir faire une bataille de boules de neige avec moi, vous pouvez toujours allez faire un petit tour chez Les Bottes Rouges et voir les autres propositions.

Je vous souhaite une bonne fin de Week-End et une belle semaine à venir 🎏🎏🎏

 

 

 

#52 – Montage : les 4 Saisons

etiquettep16-52

Hello ! J’espère que vous avez passé un bon Noël et que vous avez été bien gâté(e)s, bisouillé(e)s, entouré(e)s et que vous êtes dans les starting-block pour débuter 2017 !

Pour ce dernier rendez-vous, Carole avait souhaité que nous prenions une photo d’un même sujet à des moments différents de l’année (par exemple au fil des saisons ou ce que nous voulions) afin de montrer un changement, une évolution au cours des mois et en faire un montage à la fin.

Mission accomplie ! Mais pour autant je ne suis pas trop certaine d’être conforme à ce qu’avait proposé Carole pour 2 raisons :

  • 1- J’ai pris le projet en route au mois de juin
  • 2- j’ai manqué de temps, j’ai pas trouvé mon sujet tout de suite, j’ai complètement zappé le thème jusqu’à il y a 4 semaine !!!

Toutefois, comme il n’était pas question que je ne sois pas du dernier rendez-vous, je me suis arrangée pour faire rentrer les 12 mois dans 15 jours et  j’ai choisi de vous parler de la fanaison de la tulipe 🙃 Outre la période où l’on coupe les foins, la fanaison désigne également la période où les fleurs périssent, en s’altérant dans leur fraîcheur et leur couleur suite à une évaporation/perte d’eau 🤓

Je me suis donc astreinte chaque soir à photographier une des tulipes de mon bouquet , en m’imposant de :

  • Toujours photographier la même fleur,
  • Ne pas toucher à la position, ni changer l’eau des fleurs
  • Garder le même réglage ISO et ouverture.
  • Appliquer le même traitement en post production à chaque photo.

fanaison-dune-tulipe-3

Si vous voulez pousser votre curiosité un peu plus loin, je vous invite à aller voir, chez les bottes rouges, les autres propositions.

Et après avoir posté ma proposition, je me suis aperçue que j’étais encore plus à côté de la plaque que ce que je le pensais ! Eh oui, je m’étais mis dans l’idée qu’il fallait une photo par mois, alors que quatre suffisaient 😕

Et comme il est coutume de dire en Provence : Bon bout d’an et à l’an qué ven pour de nouvelles aventures 🎏🎏🎏

 

 

#50 – Routine

etiquettep16-50

Dans le cadre des maladies chroniques, il y a une routine à laquelle on n’échappe pas, c’est l’observance du traitement ! Loin de moi l’idée de vouloir plomber l’ambiance et si j’en parle, c’est que je suis tout à fait à l’aise avec le sujet, surtout que je mesure ma chance de n’avoir qu’une « petite maladie », par rapport à d’autres bien plus lourdes et contraignantes.

C’est aussi le cœur de mon métier. Ma routine professionnelle. Adjointe de direction dans un établissement de soins pneumo-pédiatriques, l’observance est au cœur de la prise en charge avec bien souvent des adolescents qui, traités depuis leur plus jeune âge, sont dans le refus de soins.

Bref, pour en revenir à mon idée de départ, dans ma routine, il y a les jours roses et les jours jaunes ! Je vous explique :

  • Rose pour les jours pairs et le dosage pair,
  • Jaune pour les jours impairs, et le dosage impair.

Jusque là rien de bien compliqué, mais il y a des jours où l’esprit du matin s’embrouille et les jours jaunes deviennent des jours roses, les jours roses des jours jaunes, sans compter que parfois il y a des jours blancs lorsque je bois le verre d’eau en oubliant la petite pilule miracle. Et là, la routine s’enraye grave 😔 Comment voulez-vous que je sois crédible avec mes petits pensionnaires, lorsque que l’équipe soignante me demande de sévir, si je ne le suis pas moi-même ? Aussi, pour y remédier, j’ai fini par acheter un pilulier 😊 La routine est redevenue la routine, je ne me pose plus la question qui tue au réveil de savoir le combien on est 😎

routine-1600px

La routine étant un vaste sujet, je vous invite à faire un tour sur la mosaïque Des Bottes Rouges, car je suis certaine qu’une fois encore elle va-t être riche d’idées plus loufoques les unes que les autres.

Et pour finir, je vous laisse méditer sur une petite citation de Paolo Coelho que j’aime bien : »Si vous pensez que l’aventure est dangereuse, essayez la routine, elle est mortelle ».

Une belle semaine à vous 🎏🎏🎏