Semaine 47 – Focale 16

Peut-être qu’après détente, Ktycat, notre chef de projet avait peur que l’on se laisse complètement aller ????? Alors changement de cap à 180°, on vire dans la technique….. la semaine 47 sera à la Focale 16 !!!!! Bon ben à vos ordres chef !Bon ok la focale 16 va nous faire travailler la profondeur de champ ! J’ai donc profité de mon lundi matin (ouai car en plus du vendredi après-midi, je me suis offert le lundi matin !!!) pour faire le travail demandé.

Donc en remontant de mon super week-end « Détente-Émotion » je me suis arrêtée au lac de Serre Ponçon. C’était l’occasion de retourner à la baie de Chanteloube histoire de voir le changement de paysage entre le printemps et l’automne, le niveau de l’eau…. C’est pas que je veuille encore vous raconter ma vie, mais quand j’ai rejoint le projet photo 52, nous étions en semaine 14 et le thème était « contraste » . Ma balade du W.E. m’avait conduite au bord du lac et je trouvais, en découvrant le projet quelques jours plus tard, que cette photo pouvait illustrer le thème :

Et 33 semaines plus tard :

Niveau de l’eau en semaine 14

Niveau de l’eau en semaine 47

L’ancienne voie de chemin de Fer n’est plus totalement immergée, mais la traversée à pied n’est pas encore possible !

Finalement, niveau technique je n’ai pas trouvé l’exercice si difficile !!!! (Ou bien je suis prétentieuse super douée, ou bien je n’ai rien compris😉 ). En pratique je pouvais soit :

  • choisir de me positionner sur le mode « Av » priorité à l’ouverture et laisser faire le reste, mais cela me semblait un peu facile
  • choisir de me positionner sur le mode « M » Manuel – C’était plus rigolo, car du coup, pour que le curseur, correspondant à l’exposition, reste centré, j’ai dû adapter la vitesse. Pour l’ISO et la balance des blancs je suis restée en mode automatique

Etait-ce là le but de l’exercice ??? Voici le résultat

Photo 1 : F/16 – 1/80 – L.F. 41 mm – Iso : 100

Photo 2 : F/16 – 1/250s – L.F. 29 mm – Iso : 400

Photo 3 : F/16 – 1/320s – L.F. 53 mm – Iso :  400 – (Mon choix)

La chapelle en semaine 14 : elle était encore accessible à pied !

Dans la mesure où ils m’aideront à m’améliorer, vos critiques et conseils sont les bienvenus !

13 réflexions sur “Semaine 47 – Focale 16

  1. Marie-Thé dit :

    La photo 3 me plaît beaucoup…avec son ambiance calme et douce…ce joli dégradé bleu pastel… Ce n’est qu’impression sereine et flottement spirituel qui me viennent à l’esprit en voyant cette photo…pour la technique, je passe mon tour !
    J’avoue que plein de bons souvenirs de vacances d’été surgissent…encore une fois, il m’est facile de te suivre et te situer…merci pour le flash-back !! bisous ensoleillés en cette Ste Catherine !!!

    J'aime

    • LaFilleDeLaSardine dit :

      C’est que du coup j’ai l’impression de jouer au Petit Poucet, sauf que je sème des photos et j’y prends goût😉 Au fait, je réalise en relisant ton message que c’est la Ste Catherine !! Ne serait-ce point la fête de notre petite Ktycat ???? (Hum je me la suis un peu appropriée… tu me la prêtes ?) Vite il n’est pas encore minuit… ça y est c’est fait ! Ouf! Gros bisous pleins de rêves douillets !!!

      J'aime

  2. Anouchka91 dit :

    Tout comme Marie-Thé, je préfére la 3ème pour la douceur qui s’en dégage……..et ton reportage est très intéressant : du vide au plein et réciproquement dans quelques mois !!

    J'aime

    • LaFilleDeLaSardine dit :

      Merci ! Chaque hiver le lac est vidé pour être de nouveau rempli, à chaque printemps, avec l’eau de la fonte des neige, ce qui explique la différence de couleur de l’eau qui est beaucoup plus turquoise au printemps. Par ailleurs lorsque le lac est presque vide on retrouve des restes d’anciennes routes ou de voie ferrée, des vestiges de maisons rasées, des troncs d’arbres qui n’on pas été arrachés… et l’on peu imaginer la configuration du paysage avant qu’il n’ait été englouti !!! Sans oublier l’aventure humaine que cela représente pour ceux qui ont construit le barrage, et surtout pour toutes ces personnes que l’on a exproprié et qui ont dû faire le deuil d’une partie de leur vie, de leurs biens, de leurs terres…. Le film « L’eau vive » tourné en 1956 retrace cette épopée.

      J'aime

  3. MyrtilleD dit :

    Je suis comme toi, avec un appareil qui passe en priorité ouverture et jusqu’à f/16 je n’ai pas trouvé ça compliqué. Mais je n’ai pas bien compris non plus l’intérêt de la démarche. Ta photo n°3 est superbe et ça t’a donné l’occasion de tester les réglages manuels mais tu aurais pu faire la même avec une plus grande ouverture, non? Ce que je me demande c’est ce qu’apporte le fait de photographier à f/16 !
    En tout cas, belle ballade et la différence de niveau est impressionnante ♥

    J'aime

    • LaFilleDeLaSardine dit :

      Je pense que l’idée était de travailler la netteté de la profondeur de champ et de tester les limites. En effet, selon les réglages on peu vite arriver à un « flou-bougé » si l’on a pas de pied et c’était mon cas, car dans la précipitation du départ je l’ai oublié !! Et tout comme toi je suis un peu restée sur ma faim.

      J'aime

  4. ktycat dit :

    Je crois que c’est aussi pour ça que j’adore la photographie : figer des moments, des choses qu’on oublie rapidement, pouvoir comparer ces mêmes choses à différents moments, différentes époques ! Et comme te l’a dit ma maman, ça fait remonter des souvenirs ce lac. J’avais adoré la chapelle au beau milieu de l’eau, ça j’ai tout de suite reconnu !!!
    Alors, à quand le passage en tout manuel ? T’es vraiment trop douée, ça c’est sûr. Après, en manuel, tu peux jouer sur la surexposition ou la sousexposition selon les situations, et ça c’est pas mal aussi. Dans le cas de mon orchidée en clair obscur, j’étais en sousexposition de 1stop et demi, c’est à dire que le curseur était à 1 unité à gauche (grand trait) et encore la moitié d’une autre unité ! En automatique, l’appareil photo m’aurait fait un temps d’exposition beaucoup plus long pour que le noir soit gris😉.

    J'aime

    • LaFilleDeLaSardine dit :

      Aie! Aie! Aie! tu es en train de me transformer en poisson rouge !!!! Pour le mode tout manuel, petit à petit je vais bien finir par me lâcher, car honnêtement je ne me sens pas si douée que ça…. Merci pour tes conseils et plus cet après midi j’ai fait l’expérience ! Je retenterai de nuit lorsque nous auront eu une bonne chute de neige, j’adore la luminosité et tout est silencieux… et en plus cette année j’ai un pied !!! Je suis contente de t’avoir fait plaisir avec mes photos de Serre Ponçon.

      J'aime

  5. Marie-Thé dit :

    C’est rigolo d’observer un effet domino…le thème t’a permis de faire une photo qui « résonne » dans nos souvenirs de mère&fille… On ne s’est pas concerté… tu peux continuer à rougir car tu auras, sans le vouloir, récolté nos commentaires sur ton blog…oui, doux souvenirs lointains mais vivaces !! Gros bisous et encore merci !!!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s